INTERVENANTS DE L’ÉDITION 2019

Festus ABOAGYE
Consultant - Conflict Management, Peace and Security

Le colonel Festus Aboagye siège au Comité exécutif du Conseil des relations étrangères-Ghana (CFR-GH) depuis décembre 2018 et a été invité à siéger au Comité consultatif civilo-militaire de Save the Children le 1e décembre 2017. Il est également membre auxiliaire du Centre pour les transitions démocratiques au Ghana (CDT-GH) depuis novembre 2017.

Le Col Aboagye (Rtd) a été Directeur général du secrétariat de l'Association africaine de formateurs pour le soutien de la paix (APSTA) à Nairobi, au Kenya (2013-2017). En mars 2004, il a rejoint l’Institut d’études de sécurité (ISS) de Tshwane (Pretoria), en Afrique du Sud, en tant que responsable du programme Formation pour la paix. Il a été chercheur principal dans le même programme jusqu'en décembre 2012.

Avant ces nominations, de mars 2003 à mars 2004, il a travaillé pour l’Union africaine (UA) en tant que consultant / membre du groupe pour l’élaboration du cadre de politique générale de la Force africaine en attente, puis en tant que conseiller militaire principal pour le chef des forces africaines.

Mankeur NDIAYE
RSSG pour la Centrafrique - ONU

Diplomate de carrière, M. Ndiaye a plus de 27 années d’expérience dans ce domaine et dans les affaires internationales, ayant été notamment Ministre des affaires étrangères du Sénégal de 2012 à 2017.  Plus récemment, M. Ndiaye était Président du Comité national de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) au Sénégal.

Avant d’occuper le poste de ministre, M. Ndiaye a été Ambassadeur du Sénégal en France (2012) et au Mali (2010-2012).  Il a également occupé le poste de Chef de cabinet du Ministre des affaires étrangères de 2003 à 2009.  De 1997 à 2003, M. Ndiaye a travaillé à la Mission permanente du Sénégal auprès des Nations Unies à New York.

Mahamat Saleh ANNADIF
Représentant spécial et Chef de la MINUSMA

Nommé le 23 décembre 2015 au poste de Représentant spécial et Chef de la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), M. Annadif succède à M. Mongi Hamdi, de la Tunisie, qui achève son mandat le 14 janvier 2016. Le Secrétaire général exprime à ce dernier sa gratitude pour son leadership et le dévouement dont il a fait preuve à la tête de la MINUSMA.

Il a été Ministre des affaires étrangères du Tchad de 1997 à 2003, Chef de cabinet du Président de 2004 à 2006 et Secrétaire général de la Présidence de 2010 à 2012. Il a également occupé les fonctions de Représentant permanent de l’Union africaine auprès de la Commission européenne, de 2006 à 2010. Il a participé à plusieurs processus de paix en Afrique, notamment au Niger, en République centrafricaine et au Soudan. De 2012 à 2014, il a été le Représentant spécial et Chef de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM).

Francis A. BEHANZIN
Commissaire chargé des Affaires Politiques, Paix et Sécurité - ECOWAS

Commissaire de la communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), au département des Affaires politiques, paix et sécurité, le Général Béhanzin a dédié sa carrière à la sécurité publique dans son pays et la promotion de la paix en Afrique.

Youssef BENTALEB
Président - Centre Marocain de Recherches Polytechniques et d’Innovation (CMRPI)

Enseignant chercheur, titulaire d’un doctorat es-sciences en mathématiques et informatiques, avec un expérience professionnelle d’une dix ans dans le domaine de la direction des ressources humaines (administration et gestion des bases de données informatique), il est Président du Centre Marocain de Recherches Polytechniques et d’Innovation (CMRPI). Il est également Directeur du Journal International de Recherches scientifiques et de l’Innovation IJRSI-CMRPI, Editor-in-Chief of JCCE Journal, et Membre du laboratoire de recherche EECOMAS

Niagalé BAGAYOKO
Présidente - African Security Sector Network

Politologue, elle a effectué de nombreuses recherches sur le terrain sur les systèmes de sécurité dans les pays francophones d'Afrique, les politiques de sécurité occidentales (France, États-Unis et Union européenne) en Afrique et les mécanismes africains de gestion des conflits, en mettant l'accent sur l'interface entre sécurité et développement. Elle a enseigné à l’Institut d’études politiques (Science Po) à Paris. De 2010 à 2015, elle a dirigé le «programme de maintien et de consolidation de la paix» à l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Elle est maintenant présidente du réseau du secteur de la sécurité en Afrique (ASSN).

Arthur BOUTELLIS
Conseiller Principal - International Peace Institute (IPI)

Arthur Boutellis est conseiller principal non-résident à l'IPI, où il a été directeur du Centre pour les opérations de paix Brian Urquhart, chargé de développer et de gérer les programmes et le programme de recherche de l'IPI dans le domaine de la paix et de la sécurité (Opérations de paix, Consolidation / Maintien de la paix , Prévention, médiation et prévention de l'extrémisme violent) de septembre 2015 à novembre 2017.

Outre ses fonctions à l'IPI, il a collaboré avec les missions des Nations Unies au Burundi (BINUB), au Tchad et en République centrafricaine (MINURCAT), à Haïti (MINUSTAH) et au Mali (MINUSMA), où il a soutenu le processus de négociations de paix de 2014-2015 au sein de l'équipe de médiation des Nations Unies.

Comfort Ekhuase ERO
Africa Program Director - International Crisis Group

Depuis janvier 2011, Comfort Ero est la directrice du programme Afrique de Crisis Group à Nairobi. Elle a précédemment travaillé pour ICG en tant que directrice de projet pour l'Afrique de l'Ouest. En tant que directeur de programme, Comfort supervise des projets couvrant le Sud, l’Ouest, le Centre et la Corne de l’Afrique. Elle est titulaire d'un doctorat de la London School of Economics de l'Université de Londres. Comfort siège également au comité de rédaction de diverses revues, y compris International Peacekeeping.

François Louncény FALL
Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale - ONU

Diplomate et homme d'État guinéen, il a été ministre des Affaires étrangères, puis Premier ministre, avant de procéder à des missions diplomatiques pour le compte de l'ONU.

Il est actuellement représentant spécial pour l'Afrique centrale et chef du Bureau régional des Nations pour l'Afrique centrale. Il a précédemment créé le Front pour la démocratie et le changement (Fudec).

Muneinazvo KUJEKE
Chercheuse junior - Institute for Security Studies (ISS)

Elle a rejoint l'Institut d'études de sécurité en 2016 et est actuellement chercheur débutant au sein du programme Opérations de paix et consolidation de la paix. Son domaine de prédilection est la jeunesse africaine dans les processus de gouvernance, de paix et de sécurité.

Titulaire d'une maîtrise en paix et gouvernance, elle a précédemment travaillé pour la Commission de l'Union africaine.

Angel LOSADA FERNANDEZ
Représentant Spécial de l'UE pour le Sahel

Ángel Losada (Berne, 1953) est diplomate espagnol et Représentant Spécial de l'UE pour le Sahel. Diplômé en Droit par l'Université de Navarre, avec mention extraordinaire. Il a commencé sa carrière à l'OTAN lors de l'entrée de l'Espagne dans l'organisation. Il compte avec une longue expérience dans les thèmes multilatéraux, ayant occupé des postes importants dans les missions permanentes de l'Espagne auprès de l'ONU (1990-93) et l'OTAN elle-même (1996-2000). Il possède une vaste expérience aussi dans des situations de conflit, ayant été Ambassadeur en Mission Spéciale auprès la Structure de Commandement de l'ISAF en Afghanistan après la fin de la guerre (2004-2005). Il a occupé d'autres postes de premier plan dans la carrière diplomatique espagnole, comme celui d'Ambassadeur au Nigéria (2006-2011) et au Koweït (2011-14). Après ses services en tant qu'Ambassadeur espagnol en Mission Spéciale pour la Libye et le Sahel, il a été nommé Représentant Spécial de l'UE pour le Sahel en décembre 2015.

Michelle NDIAYE
Directrice du programme pour la Paix et la sécurité en Afrique. Chef du secrétariat, Tana Forum Partenariat GIZ / Union africaine / Institut d'études de paix et de sécurité (IPSS)

Professeure associée au Centre d’études stratégiques de l’Afrique. Ses travaux portent sur les questions relatives à la paix et au leadership dans le secteur de la sécurité en Afrique, la coopération en matière de sécurité aux niveaux de l’Union africaine et des Communautés économiques régionales. Elle est actuellement directrice du programme Africa Peace and Security Programme de l’Institute for Peace and Security Studies (IPSS) à l’Université d’Addis-Abeba en Éthiopie.

Gilles YABI
Directeur exécutif de WATHI

Analyste politique et économiste béninois basé à Dakar, consultant indépendant dans les domaines de l’analyse des conflits, de la sécurité et de la gouvernance politique en Afrique de l’Ouest. Auteur d’un blog (gillesyabi.blogspot.com) et fondateur en décembre 2014 de Wathi, un think tank citoyen, participatif et multidisciplinaire sur les dynamiques ouest-africaines.

Docteur en économie du développement (université de Clermont-Ferrand, France), il a été journaliste à l’hebdomadaire Jeune Afrique, et pendant sept ans, de 2007 à 2013, analyste politique principal puis directeur du bureau Afrique de l’Ouest (à Dakar) de l’International Crisis Group (ICG), une ONG internationale qui œuvre pour la prévention et la résolution des conflits armés.

Ahmedou OULD-ABDALLAH
President du Centre pour la Stratégie et la Sécurité dans le Sahel Sahara (Centre4s), membre de Conseil Transparency International

Diplomate mauritanien et ancien haut fonctionnaire des Nations unies, il est actuellement président du Centre pour la Stratégie et la Sécurité dans le Sahel Sahara (Centre4s), basé à Nouakchott.

Ahmedou Ould Abdallah est également membre fondateur de Transparency International et reste membre de son Conseil Consultatif.

Albert PAHIMI PADACKE
Ancien Premier Ministre du Tchad

Premier Ministre, Chef du Gouvernement du Tchad du 13 Février 2016 au 04 Mai 2018, Albert Pahimi Padacke est Chef de mission d’observation électorale de l’Union Africaine à l’élection présidentielle du 24 Février 2019 au Sénégal. Précédemment, il a été Chef de mission d’observation électorale de l’Organisation Internationale de la Francophonie en République Démocratique du Congo aux élections présidentielle, législatives et locales du 30 Décembre 2018 ; et Chef de mission d’observation électorale de l’Union Africaine aux élections législatives et locales du 01 Septembre 2018 en Mauritanie.

Ancien député, il est président du Groupe Parlementaire des Démocrates RNDT - Le Réveil à l’Assemblée Nationale du Tchad depuis le 20 Juin 2011, et a été Vice-Président du Parlement CEMAC de 2011 à Février 2016. Il a également occupé plusieurs postes ministériels, notamment comme Ministre des Finances et de l’Informatique, Ministre de Pétrole, Mine et Energie et Ministre de la Justice.

Mahamadou SAVADOGO
Consultant chercheur - Institute of Security Studies (ISS)

Titulaire d’un master 2 et d’un certificat d’aptitude a la recherche en science politique, SAVADOGO Mahamoudou a commencé sa carrière comme gendarme pendant 14 ans. Présentement il est doctorant en sciences politiques et mène ses recherches sur
Facteurs et stratégies de résiliences à l’extrémisme violent et a la radicalisation au Burkina Faso. Il a aussi été Consultant chercheur à l’Institut of security studies (ISS) et Spécialiste de gestion des risques à l'USAID.

Ibrahim YAHAYA IBRAHIM
Analyste Principal Sahel - International Crisis Group (ICG)

Analyste consultant senior pour le Sahel, basé à Dakar. (Région du Sahel, Islam et politique, Défense et sécurité, Contestations politiques, Développement international). Détenteur d'un doctorat en sciences politiques de l'Université de Floride, sa thèse porte sur l'islam et la contestation politique dans la région du Sahel. Il est cofondateur et associé de recherche du Sahel Research Group.

Analyste de Freedom in the World, en tant qu'expert du Niger et de la Mauritanie, il a travaillé pendant quatre ans avec des ONG islamiques au Niger, dont deux ans en tant que directeur exécutif du bureau nigérien de la Fondation internationale Albasar.

Patrick YOUSSEF
Directeur Regional Adjoint Afrique - Comité International de la Croix Rouge (CICR)

Depuis qu'il a rejoint le CICR en 2005, il a effectué différentes missions au Soudan, au Tchad, en Iraq et à Guantanamo Bay. Entre 2010 et 2013, il a été chef adjoint des opérations pour le Proche-Orient et le Moyen-Orient, couvrant le Yémen, la République islamique d'Iran et le CCG, puis chef de la délégation irakienne durant plus de deux ans.

En plus de son expérience de terrain, il a travaillé sur des sujets spécifiques liés au respect du droit international humanitaire, tels que le traitement et les garanties judiciaires des personnes privées de liberté, le recrutement d'enfants dans les forces armées et la justice transitionnelle.

Karen ALLEN
Chercheure - ISS

Elle a rejoint l'ISS en juin 2019 en tant que conseillère principale en recherche: menaces émergentes en Afrique, dans le bureau du directeur exécutif à Pretoria. Au cours des 15 dernières années, elle a été correspondante principale à la BBC à Nairobi, puis à Johannesburg.

Émile OUEDRAOGO
Membre du réseau africain de réforme du secteur de la sécurité, Président fondateur de la Fondation pour la sécurité du citoyen du Burkina Faso

Membre du réseau africain de réforme du secteur de la sécurité et président fondateur de la Fondation pour la sécurité du citoyen du Burkina Faso. Professeur adjoint de pratique au Centre d’études stratégiques de l’Afrique, spécialisé dans les questions portant sur l’élaboration d’une stratégie de sécurité nationale et la gouvernance du secteur de la sécurité. Depuis 2007, il a collaboré avec le Centre d’études stratégiques de l’Afrique à plus de 25 activités en tant que conférencier, facilitateur et auteur. Il travaille également avec l’AFRICOM, Partners Global, la Fondation Conrad Adenauer, Friedrich Erbet Stiftung et le parlement de la CEDEAO.

Mahamadou ABOU-TARKA
Président de la haute Autorité à la Consolidation de la Paix - Niger

Mahamadou Abou Tarka est Ministre Conseiller du Président de la République du Niger, et dirige la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP), une institution de mission rattachée à la Présidence de la République du Niger, Il est membre du Conseil National de Sécurité.

Le Général Mahamadou Abou Tarka a entamé une carrière internationale dès le Grade de Chef de Bataillon, en détachement auprès du Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI). Il a servi successivement comme Aide de Camp du SG/OCI (1995), Représentant Adjoint de la Mission Permanente de l'OCI auprès des Nations Unies à New York (1996-1999), Directeur du Département de la Prévention et de la Gestion des Conflits au siège de l’OCI à Djeddah en Arabie Saoudite (200-2004) et enfin Directeur exécutif du Fonds de Stabilité et de Reconstruction de Sierra Leone basé à Freetown (2004-2010). Impliqué dans de nombreux processus de Médiation et il a mené des missions dans plusieurs zones de conflit, notamment en Sierra Leone, en Bosnie, aux Philippines et en Afghanistan.

Il est titulaire des diplômes militaires suivants : Brevet d’État-major, Diplôme d’Ecole de Guerre.Il a une licence de Philosophie de l’Université de Dakar (Sénégal) et un Master de Sciences Sociales de l’Université de Long Island (USA).

Kossi AGOKLA
Membre du Comité Exécutif - African Security Sector Network (ASSN)

M. Kossi Mawuli AGOKLA a servi à de hauts postes de l’administration togolaise (notamment Secrétaire général de ministère à plusieurs reprises et Conseiller du Premier Ministre du Togo en charge des réformes institutionnelles) et surtout dans la fonction publique internationale à l’OUA, à la CEDEAO, à la Commission de l’UEMOA (Secrétaire général), à l’ONU pour la mise en œuvre du Programme africain de réforme du secteur de la sécurité (ASSEREP) auprès du Centre régional pour la paix et le désarmement en Afrique à Lomé (Togo) et récemment auprès de la Mission de l’UA au Mali et au Sahel (MISAHEL) à Bamako (Mali) comme Consultant DDR/RSS de novembre 2018 à septembre 2019. Il a collaboré également avec l’OIF et DCAF. Spécialiste des questions administratives et internationales, M. AGOKLA s’est spécialisé en réforme du secteur de la sécurité en qualité de chargé de programme ou de consultant.

Samuel GAHIGI
Directeur adjoint en charge de l'Afrique orientale, Départements des affaires politiques et des opérations de paix - ONU

Samuel Gahigi a rejoint les Nations Unies en 2000. Il occupe actuellement les fonctions de Directeur adjoint pour l’Afrique  orientale/Départements des affaires politiques et de la consolidation de la paix et des opérations de paix. De juillet 2015 à novembre 2018, il était en charge de l’unité Afrique de l’Ouest et Sahel au sein du Département des opérations de maintien de la paix (DOMP), après avoir occupé, entre septembre 2013 et juillet 2015 les fonctions de Chef de l’unité d’appui aux opérations de paix de l’Union africaine au sein du DOMP.

De février 2012 à septembre 2013, M. Gahigi était en poste à Dakar, comme Conseiller politique principal au sein du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l’Ouest (UNOWA). Il a également occupé les fonctions de Chef des affaires politiques auprès du Bureau intégré des Nations Unies pour la Guinée-Bissau de février 2010 à février 2012. M. Gahigi est détenteur d’un Diplôme d’études approfondies en sciences politiques et relations internationales de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Rachid IDYASSINE
Administrateur - LASPAD - Université Gaston Berger

Rachid ID YASSINE est Maître de conférences à l’université Gaston Berger. Docteur de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris) et professeur invité à Sciences Po Lyon, il a aussi enseigné de 2007 à 2015 à l’université de Perpignan avant d’intervenir depuis 2015 à l’université Saint-Louis de Bruxelles. Chercheur et administrateur au laboratoire d'analyse des sociétés et pouvoirs - Afrique / Diasporas, il y dirige l’Observatoire africain du religieux. Responsable du Master sciences sociales des religions, il encadre également plusieurs doctorats au Centre d’étude des religions de l’université Gaston Berger. Diplômé en sociologie, anthropologie et sciences des religions, il travaille actuellement sur l’islam et le pluralisme (Europe, Maghreb et Sahel) et coordonne plusieurs programmes de recherche sur la démocratie et la jeunesse, la sécurité humaine, les conflits et les crimes de guerre en Afrique. Consultant et expert international, membre de diverses associations scientifiques et auteurs de plusieurs articles, il a publié les ouvrages L’Islam d’Occident ? (Halfa, 2012), Musulmans et Catalans, une identité incertaine ? (Trabucaire, 2014) et Repenser l’identité (Halfa, 2015, traduit en anglais Rethinking Identity).

Tighisti AMARE
Chef Adjoint, Programme Afrique - Royal Institute of International Affairs

Tighisti Amare est directrice adjointe du programme Afrique à la Chatham House, du Royal Institute of International Affairs à Londres. Elle a rejoint Chatham House en 2008 et a depuis occupé divers postes, notamment ceux de directeur principal du programme Afrique, de gestionnaire et de coordinateur. Elle est actuellement responsable de la supervision et de la collecte de fonds pour les projets du Programme Afrique, notamment en matière de paix et de sécurité ; élections et systèmes politiques, gouvernance durable des ressources ; et l'évolution démographique et la croissance économique inclusive. Ses recherches avec le Programme pour l’Afrique ont porté sur les relations extérieures de l’Afrique, la diplomatie économique et l’agence dans le système international. Elle a également écrit sur les relations entre l’Afrique et l’UE ; l’évolution démographique et la création d’emplois en Afrique ; et la participation des femmes à la politique. Tighisti Amare a un baccalauréat en économie et un master en relations internationales.

Robert DOELGER
Directeur pour l’Afrique sub-saharienne et le Sahel - MAE Allemagne

Robert Dölger a étudié l'agriculture à l'Université des sciences appliquées de Weihenstephan, puis l'économie de l'agriculture et du développement à l'Université de Londres. Après plusieurs années en Afrique, il est entré au service diplomatique en 1991. Il a été muté au Burkina Faso, en Belgique (Délégation permanente de la République fédérale d’Allemagne auprès de l’OTAN), au Danemark, au Royaume-Uni et au Royaume-Uni. Dinde. Sur place, il s'est notamment concentré sur l'Asie du Sud-Est et le Moyen-Orient et a été détaché auprès de la Fédération des industries allemandes (BDI), responsable du Moyen-Orient et de l'Afrique. Après son affectation en tant que chef de mission adjoint à l'ambassade d'Allemagne à Ankara, il est retourné au ministère fédéral des Affaires étrangères en août 2018 pour occuper le poste de directeur de l'Afrique subsaharienne et du Sahel.

Kenichi MATSUI
Attaché de Défense adjoint à l'ambassade du Japon en France

Capitaine de Frégate, Forces Maritimes d’Autodéfense du Japon, né en 1980, à Ibaraki au Japon.

Diplômé de l’Académie de Défense Nationale, spécialité technologie aérospatiale, il est depuis 2017 l'Attaché de défense adjoint à l'Ambassade du Japon en France.

Ludovic D'HOORE
Coordonnateur régional pour l’Afrique Centrale, Programme mondial de lutte contre la criminalité liée à la faune et à la flore, ONUDC, Gabon

Ludovic D'HOORE est actuellement Coordonnateur régional pour l'Afrique Centrale auprès de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), plus particulièrement du Programme mondial de lutte contre la criminalité liée à la faune et aux forêts.  Il est basé à Libreville, au Gabon, depuis la mi-2018, d’où il coordonne des actions de renforcement de capacité des acteurs de la justice pénale, dans plusieurs États membres de la Communauté économique des États d'Afrique Centrale (CEEAC). 

Il a rejoint les Nations Unies en 2009 en tant que Coordonnateur de programme au Bureau régional de l'ONUDC pour l'Afrique de l'Ouest et Centrale, basé à Dakar, au Sénégal, afin de soutenir les capacités des pays d'Afrique de l'Ouest dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Il a travaillé avec de nombreux responsables de l'application de la loi et autorités judiciaires de tous les États membres de la CEDEAO, et a soutenu la mise en place de cellules de renseignements financiers (CRF) et de politiques connexes dans toute la région.

Jean WILLEMIN
Chargé de projet senior - Geneva Water Hub

Jean Willemin est titulaire d’un Master en Sociologie et d’un Certificat d’études avancées en gestion et politique de l’eau de l’Université de Genève. Avant de rejoindre le Geneva Water Hub, il a travaillé dans le domaine des droits humains pour des organisations internationales et de la société civile et s’est engagé plus particulièrement sur les enjeux de la gouvernance de l’eau depuis 2014. Il s’est spécialisé, par ailleurs, dans les méthodes de la facilitation, qu’il pratique dans le cadre de mandats pour des organisations internationales, des ONG et des administrations publiques. Au Geneva Water Hub, Jean contribue à la mise en œuvre du programme global et au développement de l’organisation et est en charge de l’organisation de tables rondes portant sur des thématiques actuelles relatives à la gouvernance de l’eau.

Mamane KAKA TOUDA
Juriste, Défenseur des droits humains Responsable en charge des questions de la jeunesse - association Alternative Espaces Citoyens (AEC)

Mamane Kaka Touda est un juriste, activiste/lanceur d'alerte, défenseur des droits humains. Il est actuellement Assistant chargé de projet "Droit à l'alimentation et Souveraineté alimentaire" et responsable en charge des questions de la jeunesse à l'association Alternative Espaces Citoyens (AEC).

Papa GUEYE
Directeur général de l'Ecole Nationale de Cybersécurité à Vocation Régionale (ENVR)

Papa GUEYE, Directeur général de l’École nationale de Cybersécurité, à Vocation Régionale est titulaire d’un doctorat en droit privé et sciences criminelles. Le docteur Papa GUEYE, spécialisé en cybersécurité, lutte contre la cybercriminalité et techniques d’investigations numériques, est fondateur de la Brigade Spéciale de Lutte contre la Cybercriminalité devenue la Division Spéciale de Cyber sécurité de la Police nationale du Sénégal. Il est le premier chef de ces unités spécialisées.

 Enseignant-chercheur, il a participé à divers travaux de réflexion et initiatives sur les stratégies de lutte contre la cybercriminalité et en matière de   cyber sécurité, au niveau national, régional et international ; animé plusieurs sessions de formation en lutte contre la cybercriminalité au profit du secteur public et privé, et animé à divers symposiums, forums, conférences nationaux et internationaux sur la lutte contre la cybercriminalité : enjeux, défis et stratégies de lutte.

Djiba DIALLO
Directrice relation fintech - EcoBank

Aissatou Djiba Diallo est directrice relation fintech d’EcoBank. Dans cette fonction, son rôle consiste en grande partie à développer l’initiative annuelle phare de la banque en matière de fintech – Ecobank Fintech Challenge – Ecobank Fintech Fellowship – grâce à laquelle le groupe Ecobank a promu les start-ups les plus prometteuses du secteur Fintech.

Avant de rejoindre le groupe Ecobank, elle a occupé différentes responsabilités en Afrique. Elle a été chargée des innovations chez Microsoft4Afrika, où elle a mis en place une stratégie qui permet d’identifier, soutenir et attirer sur la plate-forme Microsoft Cloud, des start-ups et partenaires majeurs africains en fintech tout en supervisant 50 pays. Elle a également travaillé comme responsable marketing et Lead Microsoft pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre des programmes de partenariat et de stratégie. Elle a aussi dirigé la plus grande équipe de l’organisation Microsoft4Afrika, composée de personnes travaillant entre l’Afrique et les USA. Elle est titulaire d’une maîtrise en informatique de l’université Pierre et Marie Curie, en France et est passionnée d’aéronautique.

Mohamed LOULICHKI
Chercheur - Policy Center for the New South (PCNS)

Mohammed Loulichki (né en 1952 à Fès) est un ancien diplomate marocain. Il a été représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies à New York entre novembre 2008 et le 14 avril 2014.

Il a également été représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies à Genève et ambassadeur du Maroc en Bosnie-Herzégovine, en Croatie et en Hongrie.

Richard DANZIGER
Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest - OIM

Entré à l’OIM en 1994, Richard Danziger, de nationalité britannique, a été nommé Directeur Régional pour l’Afrique de l’Ouest et du centre en Janvier 2016. Il était précédemment Chef de mission et Envoyé Spécial du Directeur Général pour l’Afghanistan entre 2013 et 2016, et Chef de Mission au Sri Lanka et aux Maldives de 2010 à 2013. Avant cela, M. Danziger a été Chef de la Division de la Gestion des Retours et de la Lutte contre la Traite des Etres Humains au siège de l’OIM à Genève. Parmi les missions spéciales qu’il a effectuées, on peut citer entres autres, la gestion d'un Programme de Réinsertion des Ex-rebelles à Mindanao, aux Philippines en 1999 et la supervision du vote à l'étranger pour les Afghans résidant au Pakistan et en Iran pour les élections présidentielles de 2004

Richard Danziger a été le point focal d'origine de l'OIM pour le Processus de Bali sur le Trafic de Migrants, la Traite des Personnes et la Criminalité Transnationale qui s’y rapporte. Il a également été membre fondateur du Comité de pilotage de l'Initiative Globale des Nations Unies pour la lutte contre la Traite des Etres Humains (UNGIFT.) Il a présidé le Conseil du Programme Mondial du Forum Economique Mondial sur le Commerce Illicite de 2008 à 2011 et est à présent membre de leur Conseil Mondial du Futur sur la Migration.

Jean-Marc GRAVELLINI
Responsable de l’Unité de Coordination de l’Alliance Sahel

Jean-Marc Gravellini intègre l’agence française de développement (AFD) en 1980 où il effectue une grande partie de sa carrière. Parmi les nombreux postes qu’il a pu obtenir, certains lui ont permis d’avoir une connaissance solide de la région sahélienne comme celui de chargé de mission au Tchad, pays dans lequel il prend en 1997 la direction de l’AFD. Il a été successivement responsable de la division du développement rural et agro-industrie au siège de l’AFD, directeur au Sénégal, directeur du département Afrique au siège de l’AFD, directeur au Vietnam, et enfin directeur exécutif des opérations au siège de l’AFD. De 2015 à 2017, Il a été vice-président chargé des affaires africaines du Groupe Compagnie Fruitière. Jean-Marc Gravellini est, depuis janvier 2018 responsable de l’Unité de Coordination de l’Alliance Sahel.

CONTACTEZ-NOUS

Pour toute question ou demande d’informations, veuillez nous contacter par email en utilisant le formulaire du lien ci-dessous
Fermer le menu